Aurélia PAOLI Fondatrice de Beauregard


Aurélia PAOLI

Fondatrice de Beauregard

Le 8 mars, journée des femmes, est un rendez-vous universel de la condition féminine. L’occasion de se rappeler nos combats et d’entendre que chaque succès n’est pas un acquis. J’ai une pensée particulière pour les femmes entrepreneuses, avec lesquelles je partage l’aventure. L’entreprise est estimable, elle nous ouvre un autre regard, sur nous-mêmes et sur les autres car entreprendre est un sport ! Qu’il soit collectif ou individuel, la résistance, l’esprit, la persévérance s’apparentent aux qualités d’un athlète de haut niveau. Un défi quotidien range toute monotonie au placard. L’adrénaline s’invite dès le petit-déjeuner, le soir on se couche ravie ou inquiète… Chaque matin est un nouveau départ, une nouvelle occasion de se dépasser et d’aller vers les autres. La perfection est dans le dépassement de soi, il invite de fait à l’altruisme car on s’oublie un peu et c’est tant mieux.

Entreprendre est aussi une façon d’agir, d’influencer le cours des choses. Chaque pas est important.  Car c’est aussi une réussite sociale que de trouver son public. Lorsque je croise des regards enjoués par mes créations, que les prospects deviennent clients en s’appropriant mes dessins pour revêtir les murs et leurs sols de leur maison de carreaux de ciment, de papiers peints, et de couleur. Je suis satisfaite. De moi-même d’une part et d’autre part de la cause que je crois servir : l’artisanat. Un carreau de ciment fait des dix doigts d’un artisan, garant d’une technique, l’expertise d’un imprimeur qui fabrique sur-mesure à l’unité un papier peint numérique, loin des standards industriels, un laboratoire ayant pour crédo l’écologie qui fabrique une peinture si naturelle qu’elle ravit les enfants en ayant une norme jouet. Il est possible de renouer avec nos racines de production et notre héritage culturel qui découle de ses fabrications parfois oubliées ou perdues du territoire national.

« Le prix a un prix ». Le “made in France” est certes une garantie de qualité mais c’est aussi l’assurance que les droits de l’homme sont respectés, que les femmes ont accès à un congé maternité, que la garde de leurs enfants est assurée par les services publics. Le consommateur définit le marché, il a le pouvoir d’influencer les choses. À l’instar de l’alimentation bio, d’autres marchés peuvent être tracés, encourageant une production propre et respectueuse du vivant. Une autre économie est envisageable et invite à une mondialisation raisonnée.

J’ai fondé Beauregard, un studio de création et un éditeur de matériaux pour sol et mur, afin de renouer avec le fait-main, de préserver et enrichir les savoir-faire, de perpétuer et diffuser notre héritage culturel et d’inscrire le “beau” où il est possible de le faire naître : partout.

Un bel univers, puisque…

Il était une fois un monde accompli où la science et les droits font loi. Un monde où rien ni personne n’est considéré comme une chose. Où l’éducation de l’individu, quel que soit son âge, son sexe et la couleur de sa peau, est le socle de la société. Où les besoins vitaux sont assurés. Où chacun a accès aux soins et dispose, en pleine conscience, librement de son corps. Un monde où le particulier pense collectivité et où la collectivité pense particulier. Un monde d’égalité. ”

L’Homme est capable de tout, même du meilleur.

Biographie

Aurélia Paoli est diplômée d’ESMOD International en 2002, puis se spécialise en design textile à la Central Saint Martin’s School en 2004.

Elle ouvre très tôt son univers à l’identité visuelle et imagine des collections « capsule » dont elle gère la direction artistique.

En 2012, elle fonde Beauregard et lance sa première collection de carrelage 1.3, remarquée pour sa qualité, ses formes et son design graphique unique.

Cette collection retenue par l’APCI a reçu le label de l’Observeur du Design en 2015 et fut exposée à la cité des Sciences et de l’Industrie.

En 2016, son dernier produit : L’HEXAGONE reçoit le A’ Design Awards de Bronze et elle est récompensée du Trophée du savoir-faire à la française, prix décerné par Créatrice d’Avenir.

 L’expertise du Studio Beauregard 

Spécialiste dans les domaines du design, de l’architecture d’intérieur, du bâtiment et de l’art de vivre, le studio intervient dans la création d’une histoire de marque, d’une identité visuelle, de refonte de catalogue, d’une création de collection de motifs et joue un rôle de conseil auprès de ses clients sur les tendances, les couleurs et les matières adéquates pour leur image ou leurs projets.

Les expertises du studio de création Beauregard :

– direction artistique

– branding

– refonte de catalogue

– création de collection de motifs

– conseil tendance, couleur & matière

– création d’univers graphique pour lieu public & privé

– intervention en centre de formation sur le processus de collection

Label de l’observeur du design 2015

Beauregard reçoit le « Label de l’Observeur du design2015, Prix français de design »

« Organisé par l’APCI (Agence pour la Promotion de la Création Industrielle) depuis 1999, l’Observeur du design est un Prix français de design qui réunit et récompense chaque année les meilleures réalisations répondant de façon exemplaire aux critères d’innovation, à l’amélioration du confort de l’utilisateur, en réponse à de nouveaux besoins, au respect de l’environnement … »

Manifeste 

Beauregard … sur les sols.

De nos racines à nos futurs. Le constat d’un temps donné, été 2013, avec ses maux et ses rires, notre époque nous pousse vers une révolution personnelle, nous, consommateurs. Ne pas jeter, nettoyer, réparer, réinterroger une perspective en changeant de regard, réfléchir, comparer, se décider et commander. Plus de stock, plus de fabrication effrénée, seulement le voulu, le choisi, le pesé. Réintroduire pour ne plus avoir à produire. Acheter comme une œuvre, faite d’amour du travail bien fait, celui de l’artisan, mélangé à celui d’un créateur, rêvant d’un monde à lui.

OUI à la patience,

OUI à la proximité,

OUI à l’échange,

OUI à l’intemporalité,

OUI à l’individualité,

OUI à un futur simple.

Il fut un temps que l’on conjugue au présent, celui du moindre choix pour l’apaisement du rythme, celui de la pose pour mettre le temps en suspension ; et parler aux futures générations depuis un beau sol vers un mur ouvert

Infos pratiques

Contact Presse :

bonjour@beauregard.paris