Les chiffres clés de la région

DÉMOGRAPHIE

  • Population totale : 11 978 000 habitants (INSEE janvier 2013), soit 19% de la population métropolitaine et 2% de la population de l’UE.

  • Superficie : 12 000 km², 8 départements,  1281 communes.

  • Densité :  997 habitants au km².

  • 4 villes de plus de 100 000 habitants : Boulogne-Billancourt, Saint-Denis, Argenteuil, Montreuil.

  • Population des 20/40 ans plus nombreuse qu’en moyenne nationale.

  • Paris : 2 273 000 habitants, petite couronne 4 495 600 habitants, grande couronne 5 209 400 habitants

Paris : 2 273 000 habitants
Petite couronne 4 495 600 habitants
Grande couronne 5 209 400 habitants

ECONOMIE (2014)

PIB en valeur : 607.4 MM€ (2011) soit 51 118€ par habitant 5e rang européen
PIB en % : 31% du PIB métropolitain et 5% du PIB de l’UE (devant le Grand Londres et la Lombardie)
Valeur ajoutée : 544 MM€
Exportations : 77 MM€ soit 18% des exportations françaises
Importations : 131.4 MM€ soit 26% des importations françaises
Taux de couverture : 58.6%
  • Population active : 6 056 000 (4 077 000 d’emplois salariés privés)

  •  Population active occupée : 5 210 000

  • Implantations d’entreprises étrangères : 201 (donnée 2012)  correspondant à 5226 emplois

Catégories socio-professionnelles

31.2% de cadres et professions intellectuelles supérieures
26.1% de professions intermédiaires
24.3 % d’employés
12.9% d’ouvriers

Secteurs d’activités :

Industrie : 9.4% (14% des salariés de l’industrie française) 461 000 emplois.
Construction : 5.6% 274 000 emplois
Tertiaire : 84.5% 3 343 000 emplois
Taux d’activité : 61.4%
Taux de chômage fin 2013 : 9.2% 872 000 demandeurs d’emplois (dont 621 700 en catégorie A)
Revenu disponible brut par habitant (2010) : 23989€ (20076€ moyenne étropolitaine)
Traitements et salaires : 70% des revenus fiscaux déclarés en 2011.
Nombre de ménages fiscaux : 4 826 500
Niveau de vie mensuel médian (2011) : 1846€ (1593€ en province)
Nombre d’entreprises en 2012 : 842 790 soit 24% du total national.
  • Nombre d’établissements en 2013 : 941 900 représentant 3 917 000 emplois correspondant à un effectif moyen de 4 salariés

  • 1 emploi francilien sur 6 dépend d’un groupe étranger (16 450 établissements)

  • Créations d’entreprises en 2012 : 63 000 + 71 700 autoentreprises

  • Défaillances d’entreprises en 2012 : 11 400

  • Effectifs de l’enseignement supérieur : 635 400 dont 362 300 en universités (27% des effectifs universitaires nationaux) ; 1/5 des écoles d’ingénieurs et des écoles de commerce françaises

  • Recherche en 2011 (1ère région européenne)

  • 8 pôles de compétitivité en 2013 : 3 pôles mondiaux (Finance innovation, Médicem,  Systématic), 2 pôles à vocation mondiale (Cap Digital, Mov’eo), 3 pôles nationaux (Advancity, AS tech, Cosmetic Valley)

Recherche & Dépenses

Recherche en 2011 (1ère région européenne)
Dépenses R & D : 18. 4 MM€ soit 40.8 % de la R & D française (entreprises 12.3 MM€ public 6.1 MM€)
Effectif total de R & D : 150 400 soit 37. 4 % des effectifs nationaux (entreprises 95 800 public 54600)
4800 brevets déposés en 2012 (19% dans le domaine des transports)
    • Surface de bureaux en 2013 : 52 millions de m²

    • Zones d’activités en 2013 : 1300 soit 28 000 hectares

    • Trafic aérien en 2013 : 90,3 millions de passagers (Roissy 62 millions de passagers  2ème aéroport européen, Orly 28, 3 millions) et 2,2 millions de tonnes de fret

    • Le Bourget 1er aéroport européen d’affaires

    • Trafic fluvial en 2013 : 22,6 millions de tonnes.

Tourisme en 2012

1ère destination touristique mondiale (68 millions de nuitées dont 53% d’étrangers)environ 600 000 emplois directs et indirects.
12 millions de visiteurs d’affaires : plus de 400 salons qui ont accueilli environ 10 millions de visiteurs (sur plus de 600000 m² de surface d’exposition) et plus de 1000
Congrès qui ont accueilli plus de 600 000 participants (2e rang mondial). Le tourisme d’affaires génère un CA de 5.4 MM€ correspondant à 68 000 emplois.

Les grandes problématiques économiques sont, par ailleurs, inséparables des grandes problématiques d’aménagement

  • La modernisation des grandes infrastructures de transport (Grand Paris Express, CDG, RER….) dont dépendent une bonne desserte de tout le territoire et ses équilibres socio-économiques (rééquilibrage est/ouest en matière d’emplois notamment).
  •  La maîtrise de l’étalement urbain (métropole compacte et intense)
    dont dépend la préservation de l’environnement.
  •  Une politique du logement qui réponde aux besoins présents et futurs

Ces grandes problématiques de développement et d’aménagement sont enfin étroitement dépendantes d’une gouvernance adaptée : enjeu institutionnel de la création de la Métropole du Grand Paris

X