Entretien avec Hervé Rabec, Directeur général du SEST Île-de-France

Article paru dans #MagCAPIDF, novembre 2019

Monsieur Rabec, vous êtes Directeur général du Service aux Entreprises pour la Santé au Travail (SEST) : de quoi s’agit-il, et quels sont les défis auxquels vous faîtes face ?

Le SEST est un service de santé au travail interentreprises, mieux connu sous l’ancien nom de « médecine du travail », qui intervient en Île-de-France. Nous sommes face à un bouleversement profond de la médecine, qui est déjà à l’œuvre et qui va prendre de l’ampleur : irruption massive et rapide du numérique (dont l’intelligence artificielle) ; prééminence de la capture et du traitement des données dans le monde médical ; importance de la prévention face à la montée de risques qui prennent de l’ampleur : addictions, RPS, risque routiers (deux roues en particulier chez les jeunes) etc. Le SEST se prépare à accompagner ces changements, en déployant d’ores et déjà des actions innovantes dans ces domaines, avec une ambition : convaincre les entreprises des enjeux économiques et humains considérables de développer une politique de prévention performante. À titre d’illustration, nous proposons des cotisations « à partie variable » adossées sur des objectifs communs de baisse de sinistralité et nous nous appuyons sur le cabinet ELEAS, pour déployer des programmes de prévention des risques-psychosociaux à forte valeur ajoutée.

Pourquoi avez-vous adhéré au MEDEF Île-de-France ?

Comme vous le savez, un rapport à la demande du Premier ministre a été publié par Madame Lecocq (députée LREM) en août 2018. Ce rapport fait un certain nombre de constats que nous partageons – en particulier sur le lien entre prévention et performance de l’entreprise… mais aussi sur la nécessaire amélioration de la visibilité de nos actions. En revanche, nous pensons que la création d’un monopole semi-public, comme préconisé dans le rapport, serait une erreur. Les formules innovantes dont nous avons parlé seraient impossibles. On tuerait tout esprit d’entreprise et d’innovation et toute adaptation. C’est pourquoi nous souhaitons bénéficier de l’appui du MEDEF Île-de-France, pour développer une prévention efficiente pour les entreprises et leurs salariés, au sein des structures paritaires que nous sommes. Mais aussi pour participer aux actions et réflexions d’intérêt général et soutenir le MEDEF Île-de-France à ce titre.

http://www.sestidf.fr/

Paru dans #MagCAPIDF