Entretien avec Jean-Luc Monteil, administrateur de MAI

Article paru dans #MagCAPIDF, juin 2019

Créé pour faciliter le financement de la croissance des TPE-PME, le dispositif MAI (MEDEF accélérateur d’investissement) rencontre un véritable succès, comme nous l’explique Jean-Luc Monteil, l’un des administrateurs.

Quel bilan peut-on tirer de l’action de MAI ?

MAI a reçu 1 300 dossiers de demande de financement depuis sa création en novembre 2017.

Pour faciliter le financement de la croissance des entreprises, MAI dispose d’une plateforme digitale qui met en relation des TPE-PME à la recherche de financement avec des financeurs potentiels et d’un outil de formation et d’accompagnement pour renforcer le dossier de financement de l’entreprise.

La plateforme digitale de MAI, www.mai-croissance.com, reçoit en moyenne 70 dossiers de demande de financement en dette et/ou en fonds propres par mois. La plateforme oriente, selon le besoin de l’entreprise, les dossiers éligibles (entreprise ayant 250 000 euros de CA minimum, un projet de développement à financer, étant solvable et résidant en France) vers des financeurs potentiels. Aujourd’hui, plus de 40 partenaires financiers sont référencés sur la plateforme de MAI : des fonds d’amorçage, des plateformes de financement participatif, des fonds de dette privée et des fonds de private equity. Face à une demande croissante de jeunes entreprises, MAI a ajouté récemment à son offre de produits de financement, des business angels, et noue un partenariat avec France Angel pour couvrir les besoins d’entreprises installées sur l’ensemble du territoire. Grâce à un réseau dense et diversifié de financeurs nationaux et régionaux, MAI est aujourd’hui en capacité de proposer en moyenne 6 solutions de financement à chaque dossier éligible.

Par ailleurs, MAI apporte aux TPE-PME un accompagnement en région afin de les renforcer dans leur préparation à la levée de fonds. Plus de trente matinales sur les outils de financement ont été organisées ces derniers mois par les MEDEF territoriaux et fédérations professionnelles adhérentes au MEDEF afin d’apporter informations et conseils aux entrepreneurs à la recherche de partenaires financiers pour accélérer leur développement. Des professionnels du financement bancaire, des fonds de private equity, de plateformes de financement participatif, du conseil en financement et de l’expertise comptable, et des business angels animent ces conférences et accompagnent individuellement les dirigeants dans leur recherche.

“MAI est aujourd’hui en capacité de proposer en moyenne 6 solutions de financement à chaque dossier éligible.”

Quels sont les principaux besoins identifiés et types d’entreprises qui ont fait appel à MAI ?

Les demandes exprimées concernent principalement des besoins de financement de l’immatériel, de la transformation digitale, du développement à l’international, du renouvellement de l’outil de production et de la transmission.

Les entreprises qui utilisent MAI sont des TPE et PME françaises majoritairement installées dans les territoires, de secteurs d’activités traditionnelles, industrie et services. Nous leur apportons une meilleure connaissance des instruments de financement (dette privée, private equity, plateforme de financement participatif) complémentaires au financement bancaire, dédiés spécifiquement à ces besoins.

MAI accompagne-t-il le développement à l’international ?

MAI étant un dispositif d’aide au financement de développement s’adressant aux TPE-PME, nous intervenons bien sûr aussi sur le développement à l’international. Grâce à nos partenaires qui financent en dette et/ou en fonds propres des entreprises françaises souhaitant investir à l’international, nous pouvons accompagner et accélérer la croissance de TPE-PME hors de France. Dans le cadre des formations à la levée de fonds MAI, nous préparons spécifiquement les dirigeants au financement à l’international.

Sur ce sujet, nos partenaires MEDEF International et STRATEXIO interviennent à nos côtés pour optimiser les chances de succès du développement des entreprises à l’international.

“Ce dispositif a pour vocation à aider les entrepreneurs à trouver le partenaire financier qui leur correspond, celui qui sera à leurs côtés pour les faire grandir dans la durée.”

Comment pourrait-on améliorer le système de financement entrepreneurial dans notre pays ?

Nous sommes dans une période où les outils de financement sont nombreux, les liquidités abondantes et les taux d’intérêt très avantageux. Cependant, trop de TPE et PME françaises ne trouvent pas les financements adaptés à leur développement et sont sous-capitalisées, frein important à leur croissance.

Face à ce constat, il nous paraît indispensable de mieux informer, former et renforcer les TPE et PME en matière de financement ; ce qui nécessite, aussi, de faciliter leur rencontre avec les financeurs. Rapprocher le monde entrepreneurial du monde financier nous semble être un élément déterminant pour améliorer le système de l’investissement entrepreneurial dans notre pays. Les TPE-PME françaises doivent renforcer leurs fonds propres pour assurer une croissance durable, à l’international notamment. C’est pourquoi, avec MAI, le MEDEF promeut un dispositif qui a pour vocation à aider les entrepreneurs à trouver le partenaire financier qui leur correspond, celui qui sera à leurs côtés pour les faire grandir dans la durée.

 

Paru dans CAP’IDF N°67