Sentinelo comble le vide entre le e-commerce et les magasins physiques

Web-to-Shop, ROPO (Research-Online, Purchase-Offline), Sentinelo comble le vide entre le e-commerce et les magasins physiques.

Par Bruno Vercelli

Sentinelo permet aux consommateurs équipés de Smartphone de trouver instantanément depuis leur mobile les produits et services qui les intéressent dans les commerces de proximité autour d’eux.

Créé par des anciens d’Apple et des experts de l’Internet Mobile, Sentinelo répond à une question toute simple « comment rendre la recherche d’un produit dans un point de vente aussi simple qu’une recherche sur un site de e-commerce ».

Pourquoi les grandes enseignes de la distribution, dont l’essentiel du chiffre d’affaires est toujours réalisé dans les magasins physiques (94% du CA selon le FEVAD en 2012), ne bénéficieraient-elles pas de l’efficacité et de la traçabilité d’Internet pour leur distribution physique ?

En dématérialisant l’inventaire produit de ces enseignes pour le mettre à disposition des consommateurs, Sentinelo offre à ses annonceurs partenaires une visibilité massive sur Smartphones. De fait, 85 % des consommateurs disent se rendre régulièrement sur le web pour “préparer un achat en magasin”.

Les raisons qui leur font préférer l’achat en magasin sont nombreuses : le client souhaite voir l’objet physiquement, il a un conseil personnalisé, il évite les risques supposés ou réels du paiement en ligne, il évite les délais de livraison, il sait ou renvoyer le produit en cas de souci.

La force du web est que le consommateur a un accès immédiat à l’information sur ses marques préférées et quel que soit le produit qu’il recherche il va obtenir une réponse.

Dans le monde physique il est beaucoup plus compliqué de trouver le produit désiré, si ce n’est de penser aux enseignes qui ont la notoriété spontanée la plus forte ou sont présentes dans les meilleures zones de chalandise. En revanche l’expérience magasin permet l’up-sell et le cross-sell qui restent très difficiles à mettre en œuvre sur un site e-commerce.

Ce principe est d’ailleurs confirmé par la dernière étude de PWC (source : les 10 mythes du retail multichannel, PWC 2013)) qui démontre que les internautes qui ont acheté en ligne continuent très largement à acheter en magasin (à l’exception de la musique et des livres).

Faire du marketing direct sur Smartphones ?

Selon Mediametrie, au troisième trimestre 2012, 46,6% des français étaient équipés d’un Smartphone et 57% des mobinautes utilisaient leur Smartphone pour rechercher des produits (source : Our mobile planet).

A ce titre, en étant intégré dans les applications mobiles des opérateurs télécom français Orange et SFR, le service Sentinelo est désormais accessible à plus de 3.2 millions de porteurs d’applications partout en France.

La combinaison d’une solution géo-localisée avec un flux de produits dédié aux points de vente physiques, consultés par une forte audience mobile, a donc parfaitement du sens pour les enseignes de distribution retail. « Dans quelque temps, il deviendra aussi naturel de chercher un produit dans une application comme Sentinelo que de chercher une adresse dans Google Maps » prédit Bruno Vercelli, VP de Sentinelo.

Pour en savoir plus: http://www.sentinelo.com