Les femmes qui entreprennent mises à l’honneur

Article paru dans #MagCAPIDF, août 2020

Le Forum Be a boss qui récompense des start-up innovantes, fondées ou co-fondées par une femme, désignera ses lauréates le 17 septembre. Trois franciliennes sont en lice pour décrocher un award, 30 000 € d’espaces publicitaires et un accès premium à l’un des dispositifs de Bpifrance Financement.

« Créer sa boite : elles ont osé pourquoi pas vous ? ». C’est avec ce slogan que le Forum Be a boss est reparti sur les routes de France à la recherche des projets les plus emblématiques, d’un état d’esprit décomplexé, de créatrices qui affirment avec force leur passion d’entreprendre. À chaque étape du Forum, plusieurs start-up locales fondées par des femmes ont présenté leur projet devant un jury composé d’experts, d’entrepreneur(e)s, d’investisseurs et d’institutionnels. Douze d’entre elles se sont sélectionnées pour la finale du 17 septembre qui récompensera les trois entreprises les plus prometteuses. « Be a boss permet aux femmes de booster leur ambition entrepreneuriale, de nourrir leur réflexion, de développer leur réseau, d’échanger avec des dirigeantes pouvant servir de modèles, et de trouver un accompagnement ou des financements. Les journées sont marquées par des rencontres et des échanges entre entrepreneures, experts et professionnels de l’accompagnement de start-up », précise Laurent Zagaroli, fondateur de Be a boss.

« Be a boss permet aux femmes de booster leur ambition entrepreneuriale, de nourrir leur réflexion, de développer leur réseau »

Le MEDEF Île-de-France partenaire de l’étape francilienne

En 2019, le Forum Be a boss avait réuni lors de sa tournée plus de 1 000 participantes et plus de 200 projets candidats aux Be a boss Awards, un bon moyen d’identifier les futures pépites régionales et nationales. Le succès fut tout aussi important cette année, malgré les conditions imposées par la crise sanitaire. Aussi le jury francilien, auquel participait Virginie Rhea, Délégué général du MEDEF Île-de-France, a-t-il eu fort à faire pour départager les projets en compétition. À l’issue des pitchs des différentes candidates, ce sont finalement 3 entreprises qui ont été sélectionnées pour concourir lors de la grande finale nationale.

  • CRUSHON : entreprise de mode circulaire co-fondée par Camille Greco, qui démocratise l’achat de vêtements de seconde main en connectant les friperies et créateurs upcycling au reste du monde.
  • JOBSET.IO : spécialiste du recrutement fondé par Elodie Djuric qui a conçu une intelligence artificielle permettant aux entreprises de diviser par cinq le délai de recrutement d’un développeur. Un secteur où seules 10 % des start-up sont créées par des femmes.
  • KIPPIT : entreprise industrielle co-fondée par Kareen Maya Levy qui éco-conçoit, fabrique et distribue sous la marque Kippit de l’électroménager durable, réparable et responsable, entièrement fabriqué en France.

Organisé par le magazine Chef d’Entreprise, l’évènement bénéficie du soutien de partenaires très engagés auprès de l’entrepreneuriat féminin comme BNP Paribas, Maaf Pro, l’Inpi ou encore Reworld Media. Les prix nationaux seront désignés par un jury où siègera notamment Marie-Christine Oghly, présidente d’honneur du MEDEF Île-de-France et présidente mondiale des FCEM, la plus importante organisation de femmes chefs d’entreprise.

 

Paru dans #MagCAPIDF